MBCT

Est-ce grâce à la vase
Ou grâce à la transformation
de la vase
Que le lotus s'épanouit
à la lumière du soleil
Dans la beauté du monde
où il grandit ?

Philippe ANTOINE, poèmes en prose

Mindfulness Based Cognitive Therapy” est centré sur la dépression et la douleur chronique. Ce cycle comprend 8 séances de 2h hebdomadaires les mercredis soir de 18h30 à 20h30 plus des pratiques à domicile.

Ce module correspond à tout le monde. Il sera néanmoins, de temps à autre, adapté avec des outils supplémentaires pour la gestion des dépressions et douleurs chroniques.

Les groupes sont constitués de 5 à 7 personnes maximum afin de pouvoir garder la proximité de l’approche.

Alors que la méditation concentrée sur un objet focalise l’attention sur un objet précis, la Pleine Conscience porte l’attention sur l’ensemble du champ de vision de la conscience.

Un exemple pratique : la personne qui médite s’assied calmement et observe simplement ce qui arrive dans son esprit sans réagir ni être impliquée dans des pensées, des souvenirs, des soucis, ou des images. Cela aide à acquérir un état d’esprit calme, lucide, et non réactif.

Les participants aux différents modules reçoivent des documents à chaque séance et/ou des trucs et astuces à partir de nombreux échanges lors des sessions elles-mêmes entre participants (intervision) et avec l’instructeur (supervision) ainsi qu’à partir de textes, “Powerpoints”, courts-métrages, etc., ce qui leur permet de soutenir au mieux leur pratique quotidienne. 

Les mercredis soir de 18h30 à 20h30. 
Dates: Prochain module encore à définir, printemps 2020.
Lieu: 43 avenue Clays, 1030 Bruxelles
Tarif: 240 euros les 8 séances de 2h. 
Tarif préférentiel et/ou étalement possible 

« Il s’agit d’une présence éveillée, simplifiée, élémentaire, débarrassée de tout l’accessoire, ancrée dans le flux vivant du présent et marquée par un sentiment prononcé de réalité. » (Bhante Hénépola Guanaratana)
« La Pleine Conscience signifie porter son attention de manière particulière, intentionnellement, au moment présent, sans juger » (J. Kabat-Zinn)